Ce rayon se trouve actuellement en réassort et sera très bientôt disponible.Merci
Ce rayon se trouve actuellement en réassort et sera très bientôt disponible.Merci
Ce rayon se trouve actuellement en réassort et sera très bientôt disponible.Merci
Ce rayon se trouve actuellement en réassort et sera très bientôt disponible.Merci




 

Newsletter


L’HUILE DE VIE aux plantes vermifuges
Huile de beauté et de santé pour le chien.


Le chien est régulièrement parasité par des vers. Il s'infeste et se réinfeste facilement (rue, cours, parcours...). Ce parasitisme l'affaiblit et peut même créer des troubles graves. Pourtant les chiens présentent une résistance naturelle aux infestations par les vers : celle-ci est forte chez les animaux adultes et en bonne santé mais faible chez les jeunes animaux et chez les animaux affaiblis. Ce produit permet de renforcer la résistance naturelle aux vers.
Il peut être distribué à tous les chiens mais plus particulièrement
* aux chiots et jeunes chiens en croissance, aux chiennes en gestation et lactation, aux chiens affaiblis ou convalescents.
Ce complément alimentaire facile à distribuer renforce la résistance des chiens aux infestations par les vers : par apport de compléments nutritionnels très assimilables tel que les MCT de l’huile vierge de coco, par apport d'extraits de plantes (camomille romaine, niaouli, ajowan, thym à linalol et origan) qui créent un milieu intestinal défavorable au développement des vers.


Au-delà des bienfaits propres à l’huile extra vierge de noix de coco dont elle est issue, L'HUILE DE VIE aux plantes vermifuges, grâce aux extraits biologiques de plantes qu’elle contient peut :

Mélangée à la ration quotidienne ou donnée en récompense (per os) :

 

- permettre de maintenir un taux acceptable de parasites chez le chien à toutes les étapes de sa vie sans altérer l’appétence de la ration
- améliore la digestion et l'absorption des nutriments
- stimuler son système immunitaire et lui donner l'information lui permettant de vivre en intelligence avec ces parasites
- contribuer à l'environnement et à la santé publique en réduisant le risque de transmission de l'animal à l'homme, à savoir certaines zoonoses telles que la toxocarose et autres parasitoses.

PRIX PUBLIC
HUILE DE VIE 0,5l aux plantes vermifuges
BIOtty food DOG                          
   19.36 EUR*
      * hors frais de port   
OFFRE réservée aux PROFESSIONNELS
HUILE DE VIE 0,5l aux plantes vermifuges         2,5Lt
BIOtty food DOG                        
82.28 EUR**
HUILE DE VIE 0,5l aux plantes vermifuges      2x2,5Lt
BIOtty food DOG                       
154.48 EUR**
 **SIREN exigé. Frais de port offert    


AVEC L’ OFFRE PRO :

VOUS ECONOMISEZ de 18  à 25 % sur le prix d’achat

ON VOUS OFFRE les frais de port (de 12 à 20 €)

ET VOUS RECEVEZ EN CADEAU un Set de cuillères doseuses en acier inoxydable (d’une valeur de 7.90 €) !

 aux plantes vermifuges 

  TEMOIGNAGES                             CONSTITUANTS                              POSOLOGIE   


Pourquoi les remèdes naturels phyto-aromatiques peuvent aider votre chien ?

« Bien avant l’homme, l’animal herbivore puis carnivore a fait des plantes le socle inamovible de sa thérapeutique. Les millions d’années et la diversification du règne végétal n’ont fait qu’encrer plus encore cette propension qu’a l’animal de se soigner intuitivement par les plantes. Faute d’enseignement systématique, c’est l’instinct qui guide l’animal sauvage vers le végétal – fût-il aromatique – qui va lui procurer l’apaisement métabolique qu’il recherche.

L’animal domestique a perdu beaucoup de cette aptitude de recherche de l’auto-guérison par les plantes. Mais l’instinct n’est pas mort et incite toujours le chien malade à grignoter des herbes du jardin ou dans un parc public, même s’il n’en retire pas le bienfait escompté faute de disponibilité de « bonnes » plantes.

De tout temps, l’éleveur sédentaire a privilégié le végétal pour soigner ses troupeaux. L’histoire ne cesse de relater des recettes incluant plantes sèches, tisanes, décoctions, bouillons de plantes, fumigations….pour venir à bout des diverses sortes de vermines s’attaquant au bétail. Beaucoup de ces plantes sont des aromates ou des plantes aromatiques (fenouil, artichaut, thym, sarriette, ail, girofle, coriandre, anis, lavande…) et les paysans qui en faisaient usage ont d’une certaine manière anticipé de manière intuitive et empirique l’avènement de l’aromathérapie vétérinaire.

En France, les premières traces « modernes » importantes d’utilisation d’extraits concentrés de plantes remontent au 18ème siècle,où les vétérinaires de l’Ecole de Cavalerie Française préconisaient l’administration de potions à base de plantes pour soigner les chevaux. De telles potions ont été consignées dans d’importants ouvrages démontrant par là les succès thérapeutiques enregistrés à l’époque.

Plus près de nous il est clair que deux des pères de l’aromathérapie moderne, Gattefossé et Sévelinge ne se sont pas bornés à tester leurs huiles essentielles sur les humains et ont pu également apprécier les résultats de leurs recherches sur des modèles animaux.

Enfin, depuis une vingtaine d’années ont fleuri des dizaines de spécialités vétérinaires composées exclusivement d’extraits végétaux aromatiques. Ceux-ci sont souvent consacrés à la prévention active ou au soin de pathologies des animaux de rente. En effet, les nombreuses résistances acquises envers les molécules de synthèse et la découverte des propriétés anabolisantes mais aussi des conséquences tératologiques de spécialités pharmaceutiques ont restreint considérablement l’arsenal thérapeutique disponible pour soigner efficacement certaines pathologies sévères.

La mise au point de solutions alternatives efficaces à bases d’huiles végétales et d’huiles essentielles ne fait que rendre aux drogues végétales la place qu’elles auraient dû garder à l’avant plan des stratégies thérapeutiques vétérinaires.

Néanmoins, il ne s’agit pas de faire une guerre totale entre le tout naturel et le tout synthétique mais bien au-delà, de faire accepter cette complémentarité salutaire entre ces approches bien moins opposées qu’elles n’en ont l’air…et ce, pour le plus grand bien de l’animal et donc de l’Homme. »

. F.Baudry ; Docteur en Pharmacie, Dipl.équ.Médecine Vétérinaire/ P.Debauche ; Docteur en Sciences zoologiques/ D.Baudoux ; Pharmacien aromatologue. Extrait de « Les cahiers pratiques d’aromathérapie selon l’école française. Vol.3, Vétérinaire. Collection « L’aromathérapie professionnellement ». Editions Inspir S.A. Luxembourg. Janvier 2004

 

 

Ce que vous désiriez savoir sur les parasites internes des chiens

La plupart des parasites internes propres au chien sont des vers ronds (nématodes) et des vers plats (cestodes) ainsi que des organismes unicellulaires. Les vers ronds les plus communs sont des ascarides lombricoïdes, (Toxocara canis), des ankylostomes (Ankylostoma caninum) et des trichures, tandis que les vers plats les plus communs chez le chien sont des ténias(Taenia tenia) et des Dipylidium (Dipylidium caninum). Les parasites unicellulaires (protozoaires) communs sont des coccidies et giardia (Giardia intestinalis).

 

 

Les ascarides lombricoïdes (Toxocara canis)

Que sont les ascarides lombricoïdes et comment se disséminent ils ?

Les ascarides lombricoïdes (Toxocara canis) sont le parasite intestinal le plus répandu chez le chien. C’est un vers rond et long (10 à 20 centimètres). Il est susceptible d’entraîner des « larva migrans » viscérales chez l’enfant. Toxocara cati, chez le chat, peut également en être responsable.

Chez l’animal adulte, il y a peu de parasites dans le tube digestif car les larves effectuent le plus souvent une migration qui aboutit à leur enkystement dans les tissus (tissus musculaires plus particulièrement). Un réveil de ces larves s’effectue surtout à l’occasion de la gestation. Les animaux jeunes s’infestent par migration larvaire trans-placentaire, puis par le lait et par l’intermédiaire des selles de la mère.


Les œufs qui se trouvent dans le milieu extérieur sont très résistants. Ils sont présents sur la terre, dans l’herbe, dans l’eau souillée, dans les bacs à sable, ainsi que sur le pelage de l’animal. Votre compagnon canin peut donc s’infester au contact d’un chien infesté, en mangeant de la terre contaminée, en se léchant, ou en buvant de l'eau contaminée. Les chiennes infectées peuvent transmettre l'infection à leurs chiots durant la gestation (avant la naissance) ou après celle-ci, tout au long de l’allaitement.

Quels sont les risques pour la santé humaine et animale ?
Les chiots sont les plus enclins à se voir infectés par l’ascaride lombricoïde. Les ascarides lombricoïdes vivant dans le petit intestin, volent les aliments de la nourriture que votre animal familier ingère et cela peut mener à des troubles de malnutrition et à des problèmes intestinaux.

Chez le jeune animal parasité, les symptômes sont un affaiblissement, des troubles digestifs (diarrhée, ventre ballonné, rejet de vers par les selles ou vomissements), un retard de croissance et éventuellement des troubles nerveux. Lorsque les larves migrent dans le corps de votre animal familier, les jeunes animaux peuvent développer des problèmes respiratoires sérieux tels que la pneumonie.

Les infections d'ascaride lombricoïde sont des maladies zoonotiques, ce sont des maladies d'animaux qui peuvent être transmises aux humains. Tandis que le contact direct avec les chiens augmente le risque chez l’homme d’une infection d'ascaride lombricoïde, la plupart des infections proviennent de l’ingestion accidentelle des larves de ver ou de la pénétration de ces larves dans la peau. L’enfant est contaminé le plus souvent par les mains sales, qu’il porte à la bouche. Les mains se souillent au contact d’un sol pollué par les déjections animales, en jouant dans les bacs à sable contaminés, en manipulant des gamelles destinées aux repas des animaux, en nettoyant sans précaution une niche ou en touchant des légumes provenant d’un jardin potager non clôturé. La contamination alimentaire est possible (salades, abats crûs ou peu cuits d’agneau ou de veau, de lapin ou de poulets ainsi que baies sauvages).



Les ankylostomes (Ankylostoma caninum)

Que sont les ankylostomes et comment sont ils disséminés ?

Les ankylostomes sont les deuxièmes parasites intestinaux le plus répandus chez le chien et il existe deux espèces. Votre chien peut s’infester de deux façons : soit par l’ingestion de larves, par l’intermédiaire d’herbe souillée ou par le lait de la mère par exemple ; soit par pénétration des larves à travers la peau, aux points de contact avec le sol. Les larves vont ensuite soit migrer vers l’intestin et se transformer en adultes, soit migrer par voie sanguine.


Quels sont les risques pour la santé humaine et animale
?


Les ankylostomes sont des parasites dangereux car ils se fixent à l’aide de leurs crochets à la paroi interne de l’intestin et qu’ils sucent le sang en provoquant de graves lésions. Comme pour les ascarides lombricoïdes, les chiots sont les sujets les plus exposés. Ces derniers peuvent développer des maladies graves. Non traitées, ces infections par ankylostomes peuvent avoir comme conséquence des pertes de sang, de l’anémie, et de la malnutrition.

Comme pour les ascarides lombricoïdes, les infections d'ankylostome sont zoonotiques,accidentellement les larves ou par la pénétration de la peau par les larves. Chez l'homme, les infections d'ankylostome posent des problèmes de santé quand les larves pénètrent la peau. Les larves creusent comme des galeries et produisent alors de sérieuses démangeaisons en provoquant des rougeurs lorsqu’elles migrent. Si les larves sont accidentellement ingérées par l’homme, elles peuvent alors poser des problèmes intestinaux.

L’enfant peut être contaminé par voie transcutanée, mais rappelons que cette parasitose est plus rare que la toxocarose et se rencontre surtout dans les chenils à hygiène douteuse.


L’ankylostomose humaine se rencontre surtout dans les régions tropicales et subtropicales. Il est donc particulièrement conseillé aux familles qui voyagent dans ces régions de limiter les contacts avec les chiens et notamment les chiens errants.

Chez l’homme et l’enfant, on distingue trois phases cliniques : la pénétration cutanée se manifeste par une dermite; l e passage dans la trachée se traduit par une toux et des crachats;la fixation dans le duodénume manifeste par des douleurs évoquant un ulcère gastro-duodénal et une anémie chronique.


Les
trichures (Ankylostoma caninum)
Que sont les
trichures et comment sont ils disséminés?

Les femelles Trichuris vulpis pondent des œufs qui sont évacués dans les matières fécales. Les larves contenues dans les œufs se développent, dans des conditions adéquates de température et d’humidité, pour atteindre le stade infestant. Votre compagnon peut s’infecter en ingérant les œufs embryonnés ; les larves libérées dans l’intestin vont se localiser dans les cryptes glandulaires pendant une durée de 2 à 10 jours, puis elles se déplacent vers le gros intestin où elles deviendront adultes. Les femelles commencent à pondre 3 mois environ après l’infestation de l’hôte. Les animaux transmetteurs sont le chien, le renard, le porc, le sanglier…


Quels sont les risques pour la santé humaine et animale ?
En Europe, Trichuris vulpis a pu être identifié dans un petit nombre de cas chez l’homme notamment en Italie et en Roumanie. On ne remarque aucun symptôme chez les animaux parasités. La transmission, orale, est due à un contact trop rapproché avec l’animal de compagnie, c’est à dire un manque d’hygiène de la part de l’homme. La plupart des infestations sont trop peu importantes en nombre pour déterminer un état pathologique. Au contraire, des parasites en grand nombre sont susceptibles de provoquer des douleurs abdominales, des diarrhées accompagnées ou non de sang. Malgré l’infestation parfois importante de nos carnivores, les cas humains sont peu nombreux mais la détérioration des conditions sanitaires dans certaines catégories de la population pourrait augmenter le risque de parasitose.



Les ténias (Teniaes)

Que sont les ténias et comment sont ils disséminés?
Les ténias sont minces et plats, comme des bandelettes. À la différence des ascarides lombricoïdes lisses, des ankylostomes, et des trichures, le corps des ténias se compose de segments jointés. Les chiens s’infestent de ténias quand ils mangent des puces ou des poux infectés. Ils peuvent également contracter certains types de ténioses en mangeant des rongeurs infectés ou bien encore des crottes contaminées. Les embryons sont libérés des œufs dans le tube digestif de l’animal et perforent la paroi intestinale, puis ils gagnent divers organes et tissus par la circulation sanguine (surtout le myocarde, les muscles masticateurs, le diaphragme, la langue..). Le développement complet se fait en 9 à 10 semaines et il prend l’aspect d’une petite vésicule remplie de liquide.


Quel sont les risques pour la santé humaine et animale ?
Les ténias vivent dans le petit intestin et volent les aliments de la nourriture de votre chien. Une infection est habituellement diagnostiquée quand les sacs d'oeufs apparaissent sous la queue du chien ou sur son tabouret. Ces sacs ressemblent aux grains aplatis du riz. L’homme se contamine à partir des œufs déposés sur les poils du chien, ces œufs étant libérés avec les segments au pourtour de l’anus et dispersés sur le pelage de l’animal par léchage. L’animal peur héberger le parasite sans exprimer de symptômes. Le ténia provoque de nombreux troubles intestinaux chez l’homme (nausées, vomissements, douleurs abdominales) et une anorexie remplacée de façon paradoxale par une boulimie. Il s’y ajoute souvent des troubles nerveux (insomnie, céphalées, irritabilité, troubles visuels ou auditifs), une toux incessante, un prurit, une urticaire. Les animaux blancs et plats facilement trouvés dans les selles confirment le diagnostic.

Le ténia est lui aussi sensible à certains extraits de plantes aux vertus vermifuges.



Les dipylidum (Dipylidum caninum)

Que sont les dipylidum et comment sont ils disséminés?

Le Dipylidium caninum est un vers plat (comme le ténia) de coloration blanc jaunâtre. Lui aussi composé d’une tête (scolex) et de nombreux anneaux, il mesure de 15 à 70 centimètres de long pour une largeur de 2 à 4 mm. Grâce à sa tête pourvue de ventouses et de crochets, il se fixe sur la paroi de l’intestin grêle et se nourrit du chyme intestinal (bouillie alimentaire). Une fois mûrs, ses derniers anneaux remplis d’œufs sont expulsés à l’occasion des défécations de l’hôte définitif, ou forcent le sphincter anal de ce dernier, puis se désintègrent dans le milieu extérieur. Dans chaque œuf expulsé se trouve un embryon qui, pour se développer doit d’abord être absorbé par une puce, la puce du chien (Ctenophalides canis). Le chien se contamine en avalant une puce porteuse de Dipylidium caninum. C’est pour cette raison que le traitement antiparasitaire doit systématiquement être associé au traitement antipuce. Les puces des carnivores, les poux du chien et la puce de l’homme sont des hôtes intermédiaires.


Quels sont les risques pour la santé humaine et animale
?


L’infestation de l’animal reste le plus souvent inapparente. Le prurit anal et l’engorgement des glandes anales sont fréquents : l’animal se lèche ou frotte son anus sur le sol, en avançant avec les antérieurs (signe du traineau). Les manifestations digestives avec constipation ou diarrhées, et nerveuses avec des convulsions sont exceptionnelles. La coproscopie macroscopique permet un diagnostic précis. Elle consiste à déceler les anneaux de cestodes dans les fèces et çà oberver leur taille et leur forme. La mise en évidence d’œufs (coproscopie microscopique) n’est pas fiable.

L’homme comme les carnivores, s’infeste par voie digestive en ingérant des insectes qui renferment des larves. Les enfants, dont l’hygiène est précaire et qui ont un contact étroit avec les chiens sont particulièrement touchés. Ils se contaminent en ingérant une puce ou en embrassant un chien qui vient d’écraser l’ectoparasite entre ses dents. Les formes asymptomatiques sont habituelles. Chez l’enfant, on note une irritabilité nocturne, une anorexie et une perte de poids.

Les plantes vermifuges et leur extraits peuvent être d’un précieux secours tant en préventif qu’en curatif. Chez l’homme, il convient de veiller à la bonne hygiène des enfants qui sont au contact d’animaux domestiques.



D'autres parasites internes ?

Coccidies
Les coccidies sont des parasites unicellulaires et ne sont pas évidentes à détecter à l'oeil nu. Votre animal familier peut s’infester en mangeant de la terre souillée ou en se léchant. Une fois avalés, les parasites endommagent la muqueuse intestinale et votre animal familier ne peut plus absorber les aliments de sa nourriture. La diarrhée sanglante et aqueuse peut résulter, et l'animal peut se déshydrater parce qu'il perd plus d'eau qu'il ne peut en remplacer par la boisson. De jeunes animaux familiers le plus souvent sont infectés parce que leurs systèmes immunitaires peuvent encore ne pas être assez forts pour combattre le parasite. Les coccidies peuvent être très contagieuses entre jeunes chiots et chatons, ainsi les ménages avec des animaux familiers multiples devraient faire particulièrement attention à pratiquer la bonnes mesures d’hygiène.

Un test fécal de routine réalisé par votre vétérinaire détectera la présence des coccidies. Le traitement avec des médicaments empêchera le parasite de se multiplier et permettra au système immunitaire de votre chien de se renforcer afin d’éliminer les parasites.

La plus commune des coccidies, surtout présente chez le chat et beaucoup moins active chez les chiens, c’est le parasite Toxoplasma gondi. Cet agent pathogène se présente sous trois formes principales : les trachyzoites, les bradyzoïtes et les ookystes. Toxoplasma gondii peut être responsable chez les humains d’une maladie grave (toxoplasmose) occasionnant d’importantes maladies du fœtus durant la gestation ou des lésions cérébrales et oculaires chez le sujet immunodéprimés. La fréquence et la gravité de l’infestation humaine en font une zoonose (maladie animale transmise à l’homme) majeure. Sa répartition géographique est cosmopolite. En ce qui concerne la population humaine, le nombre de persones positives est de 25 % dans les pays anglo-saxons, comprise entre 40 et 70% en France et en Allemagne, et entre 20 et 50% dans les pays méditerranéens. Chez les chats, la séroprévalence peut atteindre 70% (Allemagne, Pologne, Italie) ! En moyenne, 1% des chats excrètent des ookystes.



Giardia

Chez l’homme, la giardiose est la protozoose intestinale la plus répandue dans le monde. La fréquence varie entre 2 et 5 % dans les pays industrialisés entre 20 et 30 % dans ceux en voie de développement. Les enfants et les sujets immunodéprimés sont particulièrement touchés. Chez les chiens, la fréquence avoisine les 10%. Elle est inférieure chez les chats.Giardia intestinalis est un protozoaire flagellé qui vit fixé à la surface de la bordure en brosse ds cellules intestinales. Les kystes éliminés avec les fèces de l’hôte sont directement infestants. Ils résistent 2 mois à 8°C, 1 mois à 21°C et sont insensibles au traitement de l’eau par le chlore ou le permanganate de potassium. Ils sont rapidement détruits par ébullition. L’environnement peut transmettre l’agent pathogène lorsqu’il est contaminé par des selles d’animaux (eau, jardins, pâturages, etc..).

Le chien se contamine en ingérant des kystes émis par les animaux parasités. La giardiose affecte surtout les jeunes chiots du sevrage jusqu’à l’âge de deux ans. C’est une parasitose très fréquente dans les élevages. Le chien présente soit une diarrhée aigüe très liquide, soit une diarrhée chronique intermittente (selles pâteuses jaunâtres) et un amaigrissement progressif.

Il est plus difficile de diagnostiquer Giardia que d'autres parasites intestinaux, et plusieurs échantillons de selles peuvent devoir être examinés avant qu'on le trouve. Au besoin, votre vétérinaire recommandera le traitement avec des médicaments pour éliminer l'infection. Puisqu'elle est fortement contagieuse parmi les animaux, Une bonne hygiène est importante quand il y a des animaux familiers multiples dans le foyer.


Aspects importants au sujet des parasites internes

  • Voir votre vétérinaire si votre animal familier a de la diarrhée, perd du poids, se gratte exagérément, voit son poil perdre de la brillance, ou si vous voyez des vers sous sa queue, ou dans sa literie.

  • Le traitement rapide des parasites internes diminue le malaise de votre animal familier, diminue les possibilités de dommages intestinaux, et diminue le risque que votre animal familier infecte des humains ou d'autres animaux.

  • De bonnes mesures d’hygiène réduisent le risque que votre compagnon s’infecte, infecte des personnes ou d’autres animaux. Vous pouvez contribuer à limiter la propagation de l'infection en nettoyant immédiatement les crottes de votre chien.


Observation importante

Un chien ne peut fabriquer des anticorps contre un parasite que s’il est infesté par ce parasite. C’est ce que l’on appelle « l’état de prémunition » qui fait appel à la notion d’immunité de présence (ou de contact). La conséquence sur la lutte antiparasitaire est simple : il faut laisser une petite quantité de parasites, suffisamment faible pour ne pas gêner la santé de l’animal et suffisamment active pour déclencher la formation d’anticorps, évitant ainsi la maladie parasitaire.

Or, certains éleveurs, à cause du paradigme officiel du méchant parasite et de la pression parasitaire importante dans les élevages non familiaux, vermifugent les chiots tous les 15 jours, voir toutes les semaines ; et de plus ils incitent leurs acheteurs à continuer le matraquage chimique, qui, certes tue les vers , mais, hélas aussi, empêche l’état de prémunition de s’installer.

Expliquons rapidement ce qui se passe chez les carnivores. Théoriquement, le placenta est une barrière qui protège le fœtus dans le ventre de la mère. Chez les carnivores malheureusement, cette « imperméabilité » est déficiente pour les parasites intestinaux et les chiots naissent avec un potentiel d’ascaris. Si la mère était très infestée au moment de la gestation, la portée va naître aussi très infestée. Il sera alors nécessaire de procéder à un traitement avec un vermifuge doux qui expulse les ascaris (la plupart des vermifuges modernes désintègrent les vers, libérant ainsi beaucoup de déchets et toxines qui peuvent même tuer les chiots faibles). Ensuite une alimentation assortie de compléments naturels ayant des vertus antiparasitaires, permet de maintenir un taux acceptable de parasites (prémunition) qui stimule le système immunitaire et lui donne l’information de vivre en intelligence avec ces parasites, sous réserve que les conditions de vie du chien soient exemptes de stress importants (abandon, nourriture « poubelle », etc.). Attention donc au matraquage chimique.


Sources :

Association Médicale Vétérinaire Américaine
Les Zoonoses : transmission des maladies des animaux à l’homme. Dr Florence Desachy. Editions De Vecchi. 2005.
Médecine clinique du chien et du chat. Pr Michael Schaer.Editions Masson. 2006.
Soignez vos animaux par les plantes. Dr Françoise Heitz & Dr Vincent Delbecque. Editions Quintessence. 2007




Qu’est ce que l’HUILE de VIE aux plantes vermifuges ?


L'HUILE DE VIE
est à la fois une huile alimentaire et une huile de soins, ultra vierge, extraite de noix de coco fraîches et biologiques , en première pression à froid, 100 % naturelle, liquide/solide, pure ou combinée à d'autres principes actifs eux aussi issus de la l’agriculture biologique et du commerce équitable selon une logique de développement durable.

L'HUILE DE VIE est destinée à couvrir des besoins nutritionnels et fonctionnels propres à tous les chiens et en particulier à certaines catégories de chiens dont le processus de digestion, le processus d’absorption et (par corolaire) le système immunitaire risquent d’être perturbés ou sont effectivement perturbés ou sont effectivement perturbés par des parasites internes tels que des ascarides, des ankylostomes, des trichures, des ténias, des coccidies ou des giardias en complément des programmes conventionnels de vermifugation dûment prescrits par un vétérinaire .

PRIX PUBLIC
HUILE DE VIE 0,5l aux plantes vermifuges
BIOtty food DOG                          
   19.36 EUR*
      * hors frais de port   
OFFRE réservée aux PROFESSIONNELS
HUILE DE VIE 0,5l aux plantes vermifuges         2,5Lt
BIOtty food DOG                        
82.28 EUR**
HUILE DE VIE 0,5l aux plantes vermifuges      2x2,5Lt
BIOtty food DOG                       
154.48 EUR**
 **SIREN exigé. Frais de port offert    


AVEC L’ OFFRE PRO :

VOUS ECONOMISEZ de 18  à 25 % sur le prix d’achat

ON VOUS OFFRE les frais de port (de 12 à 20 €)

ET VOUS RECEVEZ EN CADEAU un Set de cuillères doseuses en acier inoxydable (d’une valeur de 7.90 €) !

Quels sont les constituants de l’Huile de Vie aux plantes vermifuges ?


L'HUILE DE VIE
aux plantes vermifuges est constituée d’huile ultra vierge de noix de coco fraîches et biologiques , extraite en première pression à froid, 100 % naturelle, et combinée à des huiles essentielles de camomille romaine, de niaouli, de thym, d’origan et d’ajowan issues de l’agriculture biologique selon une logique de développement durable

L'HUILE DE VIE est obtenue par micro expulsion directe (DME) de la chair (albumen) fraîche des noix de coco (cocos nucifera) soigneusement sélectionnées et issues de l’Agriculture Biologique dans les îles Vanuatu et Salomon du Pacifique.

L’huile de noix de coco extra vierge 100% qui constitue L’HUILE de VIE est non raffinée, non désodorisée, non blanchie et non traitée chimiquement. Elle ne contient pas de graisses trans, ni d’organismes génétiquement modifiés (OGM).

L'HUILE DE VIE est hypoallergénique : elle ne contient ni gluten, ni allergènes (EFSA 2003/89/EG)



Constituants de l’HUILE DE VIE :

Nom courant % +/-

Acides Gras Saturés 94
Triglycérides à Chaîne Moyenne (TCMs) 65 Acide caproïque C 6:0 0.44 0.02
Acide caprylique C 8:0 7.05 0.04
Acide caprique C 10:0 6.59 0.07
Acide laurique C 12:0 50.63 0.19
Acide myristique C 14:0 18.10 0.05
Acide palmitique C 16:0 8.26 0.08
Acide stéarique C 18:0 3.07 0.03
Acide oléique C 18:1 4.65 0.03
Acide linéoléique C 18:2 0.8 0.00
Autres C 18:3 C 24:1 0.31 0.06

La fraction lipidique insaponifiable comprend des phytostérols et des triterpènes.

Desméthystérols en % des stérols totaux :
Cholestérols 0
Brassicastérols 0 à 0.3
Campestérols 6 à 11.2
Stigmastérols 11.4 à 15.6
Béta-sitostérols 32.6 à 50.7
Delta-5-avenastérol 20.0 à 40.7
Delta-7-stigmastérol 0 à 3.0
Delta-7-avenastérol 0 à 3.0
Autres stérols 0 à 3.6
Stérols totaux (mg/kg) 400 à 1.200 m

Les tocotriénols sont souvent plus efficaces que les tocophérols dans la gamme Vitamine E  

Tocophérols et tocotriénols dans la vco en mg/kg :
Alpha-tocophérol 0 à 17
Beta-tocophérol 0 à 11
Gamma-tocophérol 0 à 14
Delta-tocophérol 0
Alpha-tocotriénol 0 à 44
Gamma-tocotriénol 0 à 1
Delta-tocotriénol 0
Total moyen 50 mg


Les TCM (triglycérides à chaîne moyenne), principaux constituants (65%) de L'HUILE DE VIE , sont très rapidement métabolisés et désaturisés par l’organisme à l’inverse des acides gras saturés conventionnels (TCL).

De plus ces TCM possèdent des propriétés antibactériennes, antivirales et antiparasitaires désormais reconnues.

Tel que le montre le tableau ci-dessus, l’acide laurique est avec un peu plus de 50%, l’acide gras à chaîne moyenne (TCM) prédominant dans L'HUILE DE VIE. Au sujet de l’acide laurique, la scientifique Mary Enig écrit :

« L’acide laurique est un acide gras à chaîne moyenne qui possède la particularité et l’immense avantage du point de vue fonctionnel d’être métabolisé par l’organisme (humain et animal) en monoglycéride d’acide laurique, plus connu sous le nom de monolaurine. Or la monolaurine est justement le monoglycéride antiviral, antibactérien, et antiprotozoaire qu’utilisent les mammifères pour détruire les virus à enveloppe lipidique comme l’herpes, le cytomegalovirus, le pneumonovirus, plusieurs bactéries pathogènes come les listeria, streptocoques, staphylocoques, chlamydia et l’helicobacter pylori ainsi que de nombreux protozoaires tels que les giardia lamblia ou les ténias. »

L’acide laurique est aussi présent dans les graisses saturées du lait maternel et préside à la construction du système immunitaire chez le nouveau-né comme chez le chiot. En dehors du lait maternel, la source naturelle la plus riche en acide laurique est l’huile de noix de coco vierge.

On notera par ailleurs la présence importante dans L'HUILE DE VIE de deux autres acides gras à chaîne moyenne : l’acide caprylique et l’acide caprique. Ces deux acides sont eux remarquables de par leur fonction anti-fongique et donc de précieux atouts à l’heure de prévenir et de combattre diverses affections dermatologiques.

Enfin, on ne peut passer sous silence le rôle antioxydant des tocotriénols et phytostérols naturellement présents dans L'HUILE DE VIE.

Contribue à l’environnement et à la santé publique tout en réduisant le risque de transmission de maladies de l’animal à l’homme.



Constituants de l’HUILE DE VIE aux plantes vermifuges :

 
               Nom courant                                                                                                           %

Huile végétale BIO de Cocos nucifera                                                     99,475


Huile essentielle BIO de Chamaemelum nobile                                       0,0150


Camomille romaine, fleurs, France  : Anti-inflammatoire ++, antispasmodique+++ et antiparasitaire (lamblias, ankylostomes, oxyures, ascaris). Contre indications : Aucune connue aux doses physiologiques. Constituants majoritaires : angélate d’isobutyle, angélate d’isoamyle






Huile essentielle HECT de Melaleuca quinquenervia nerolidolifera            0,0075




Melaleuque à feuilles pentanerves à nérolidol), feuilles, Australie  : Hormon-like +++, Anti-infectieuse, antibactérienne (staph. Doré), antivirale, antiparasitaire (amibe, ténia, plasmodium) .Contre indications : Prudence chez la chienne en gestation. Constituants majoritaires : nérolidol.






Huile essentielle BIO de Thymus vulgaris linaloleliferum  
                        0,0075




Thym vulgaire à linalol), sommités fleuries, France. Vermifuge (ascaris. taenia. oxyures), fongicide, viricide, parasiticide, antispasmodique (colites parasitaires).Contre indications : Aucune connue aux doses physiologiques. Constituants majoritaires : linalol.









Huile essentielle BIO de Origanum compactum                                            0,0075





Origan à inflorescences compactes). Sommités fleuries, Maroc . Anti-infectieuse puissante, mycobactéricide, viricide, parasiticide +++ gale, teigne. Contre indications : usage cutané (dermocaustique). Constituants majoritaires : carvacrol, thymol









Huile essentielle BIO de Trachispermum ammi                                             0,0075



Ajowan, boutons fruits, Inde  : Antibactérien +++, parasiticide intestinal et cutané . Contre indications : voie interne réservée au thérapeute. Constituants majoritaires : thymol, paracymène, y-terpinène

PRIX PUBLIC
HUILE DE VIE 0,5l aux plantes vermifuges
BIOtty food DOG                          
   19.36 EUR*
      * hors frais de port   
OFFRE réservée aux PROFESSIONNELS
HUILE DE VIE 0,5l aux plantes vermifuges         2,5Lt
BIOtty food DOG                        
82.28 EUR**
HUILE DE VIE 0,5l aux plantes vermifuges      2x2,5Lt
BIOtty food DOG                       
154.48 EUR**
 **SIREN exigé. Frais de port offert    


AVEC L’ OFFRE PRO :

VOUS ECONOMISEZ de 18  à 25 % sur le prix d’achat

ON VOUS OFFRE les frais de port (de 12 à 20 €)

ET VOUS RECEVEZ EN CADEAU un Set de cuillères doseuses en acier inoxydable (d’une valeur de 7.90 €) !



Comment et pourquoi utiliser l’Huile de Vie aux plantes vermifuges ?


L'HUILE DE VIE aux plantes vermifuges
 doit être utilisée soit par voie orale (VO), c'est-à-dire mélangée à la ration quotidienne ou offerte en récompense avant les repas.


L'HUILE DE VIE aux plantes vermifuges
aux plantes vermifuges se liquéfie naturellement à partir de 26°C tandis qu’en deca de 26 °C elle se solidifie. Ce phénomène totalement naturel n’altère en rien la qualité de l’huile qui peut être par ailleurs consommée par voie orale ou appliquée par voie topique tant en son état liquide qu’en son état solide.


Liquide, crémeuse, ou solide L'HUILE DE VIE aux plantes vermifuges peut être consommée pure ou bien mélangée à la ration. Sa grande digestibilité et son étonnante palatabilité rendent son emploi auprès du chien très facile. Il est toutefois plus aisé de la doser en son état liquide que solide. Pour doser avec exactitude L'HUILE DE VIE aux plantes vermifuges que vous allez donner à votre chien, BIOtty’s vous propose son set de cuillères doseuses en acier inoxydable.

L’huile vierge de noix de coco étant (avec l’huile de palme) l’huile la plus stable du règne végétal de par ses anti-oxydants naturels et les huiles essentielles étant par elles mêmes de puissants anti-oxydants, vous pourrez conservez L'HUILE DE VIE aux plantes vermifuges plus de 2 ans avant l’ouverture du contenant et ce dans des conditions normales de conservation. Une fois le pot ouvert, conservez L'HUILE DE VIE dans un endroit sec et frais.

ATTENTION : L'HUILE DE VIE aux plantes n’est pas un médicament mais bien un aliment entier fonctionnel et un complément alimentaire .


IMPORTANT :
L'HUILE DE VIE aux plantes peut être administrée par voie orale quotidiennement comme complément alimentaire d’entretien à raison de 1g par jour et par kg de poids de l’animal. Soit par exemple une cuillère doseuse de 15 gs par jour pour un chien adulte pesant 15 kgs.

L'HUILE DE VIE étant très appétant pour les chiens : veillez à toujours maintenir le pot fermé et hors d’atteinte de votre compagnon. Gagné par la gourmandise il pourrait ainsi en ingérer tout le contenu au risque d’une indigestion. Utilisez une cuillère doseuse selon la posologie indiquée.



Combien de temps avant d’apprécier les résultats ?

Tout dépend des besoins spécifiques de votre chien, mais pour ce qui est par exemple de la beauté du poil, de la santé buccale et du confort digestif, les propriétaires de chiens sont unanimes pour reconnaitre qu’une nette amélioration est constatée au bout d’une quinzaine de jours de consommer L'HUILE DE VIE aux plantes vermifuges.


Quelle est la durée de vie d’un pot ?

Pour un chien adulte de race moyenne pesant 20 kg, un pot L'HUILE DE VIE aux plantes vermifuges de 0,5 l durera à peu près un mois en régime normal d’entretien, à raison de 1 ml par jour par kg de poids adulte. Faites cette cure selon besoins à raison de 4 cures d'un mois par an.


Précaution d'usage.

- ne pas dépasser la ration indiquée
- ne pas donner aux chats
- tenir hors de la portée des enfants
- conserver à l’abri de la chaleur dans son emballage d’origine hermétiquement fermé
- ne pas utiliser comme substitut d'un régime alimentaire varié
- introduire peu à peu à la diète quotidienne durant la 1ère semaine

Demandez conseil à votre vétérinaire pour un plan de vermifugation efficace sur toute l’année en fonction des risques de votre animal et des saisons, c’est le seul professionnel compétent pour la santé de votre animal !

PRIX PUBLIC
HUILE DE VIE 0,5l aux plantes vermifuges
BIOtty food DOG                          
   19.36 EUR*
      * hors frais de port   
OFFRE réservée aux PROFESSIONNELS
HUILE DE VIE 0,5l aux plantes vermifuges         2,5Lt
BIOtty food DOG                        
82.28 EUR**
HUILE DE VIE 0,5l aux plantes vermifuges      2x2,5Lt
BIOtty food DOG                       
154.48 EUR**
 **SIREN exigé. Frais de port offert    


AVEC L’ OFFRE PRO :

VOUS ECONOMISEZ de 18  à 25 % sur le prix d’achat

ON VOUS OFFRE les frais de port (de 12 à 20 €)

ET VOUS RECEVEZ EN CADEAU un Set de cuillères doseuses en acier inoxydable (d’une valeur de 7.90 €) !

Mise en garde
Cette information n’est donnée qu’à but strictement informatif et éducatif. En aucun cas les compléments alimentaires et les produits cosmétiques canins ne peuvent remplacer une consultation personnelle avec un vétérinaire. Le vétérinaire reste le seul professionnel habilité à examiner, diagnostiquer et prescrire. Certains contenus présents sur ce site sont reproduits à partir de sources précédemment publiées dont nous ne pouvons garantir l’entière fiabilité. Vu que l’utilisation correcte de ces produits est hors de contrôle de BIOtty’s, nous nous dégageons de toute responsabilité ou de toute garantie, aussi bien déclarée qu’implicite, quant aux effets de leur utilisation (y compris dommages et lésions) ou aux résultats obtenus. De plus, rien du contenu ci-dessus présent ne pourra être assimilé à une quelconque recommandation en matière de santé. La responsabilité de BIOtty’s est strictement limitée à la valeur des marchandises et n’inclut aucune perte consécutive à l’achat, quelque soit la nature de cette perte. L’utilisateur de ces produits déclare avoir pris connaissance de cette « mise en garde » dans son intégralité et d’en reconnaitre et en accepter les termes, de telle sorte qu’il décharge BIOtty’s de toute responsabilité hors valeur marchande.



Petit avertissement concernant nos produits naturels pour chiens

Nous vous conseillons de stocker l’huile de vie aux plantes vermifuges au sec et au frais.

www.biottyphoods.com

 

 

55 rue Rosa Bonheur – 33000 Bordeaux – France

Tél : (33) 05.57.14.08.05 – 06.29.63.53.30

Email :
patrick.carassou@orange.fr

Siret 501284178 – La Banque Postale centre financier de bordeaux
– RIB 20041 01001 1602805Y022 36
IBAN FR66 2004 1010 0116 0280 5Y02 236

   

Panier  

(vide)










             
. En savoir plus          . Conditions générales de vente            . Contact         . Création de site        . Facebook            . Twitter