Horse Booster est un aliment énergétique naturel constitué à 100% d’Huile Vierge de Cocos nucifera (VCO) issue de l’Agriculture Biologique & du Développement Durable.
Horse Booster est une source unique en Triglycérides à Chaîne Moyenne (MCTs). Non-échauffant, il permet au cheval de disposer très rapidement d’une source d’énergie supplémentaire, contribue à l’entretien de sa santé digestive, favorise son équilibre pondéral et embellit sa robe et sa crinière.

   
 
 
 


Propriétés :

Riche en MCTs, cet aliment énergétique (35,6MJ/kg) fournit une énergie rapidement disponible pour l’effort sans stockage de la graisse.

Mélangé à la ration journalière du cheval,  il en relève le goût en améliorant  son  appétence et  favorise l' équilibre pondéral.
Aide à conserver le glycogène musculaire pour permettre d’améliorer les performances de vitesse et d’endurance sans risque de surchauffe.
Les acides laurique , caprique et caprylique des MCTs ont une puissante activité anti-virale, anti-bactérienne, anti-fongique et anti-protozoaire qui optimisent l’immunité, la santé digestive du cheval et préviennent la porosité de ses parois intestinales, le protégeant ainsi contre le syndrome de résistance à l’insuline et la fourbure.
Améliore la flore intestinale et soulage la fonction endocrinienne.
Soutient les fonctions cognitives du cheval grace à un apport en corps cétoniques, améliore l’absorption du calcium et la synthèse des AGE.
Contribue à l’hygiène de la plaque dentaire
Aide le cheval à combattre le froid en améliorant la thermogénèse.

Réduit le stress oxydant , contribue à la santé et la beauté du pelage.

   
 

Des huiles pour le cheval sportif ?
- Les chevaux n’ont pas de vésicule biliaire. Cela leur permet de digérer assez efficacement les matières grasses. De plus, la digestibilité des fibres (fourrage et grains) chez le cheval sportif n’est pas altérée par l’ingestion d’huile végétale de bonne qualité et en quantité mesurée. (pas plus de 250 ml).

- Les huiles végétales ont un pouvoir énergétique deux fois plus important que l’amidon ou les protéines. Elles permettent donc de réduire la ration alimentaire requise à l’entretien et à l’effort du cheval.


- Les huiles végétales de qualité sont bien digérées par le cheval et une augmentation de la proportion de matières grasses dans son régime alimentaire augmente d’autant plus sa capacité à digérer les graisses. L’adaptation des chevaux à une diète enrichie en huile ne prend que 3 à 4 semaines.

- Au plan de la palatabilité, les chevaux acceptent facilement une ration journalière enrichie en huile pourvu qu’elle soit de qualité et bien conservée et qu’elle ne représente pas plus de 10-15% de la ration alimentaire. Les chevaux préfèrent très nettement les huiles végétales aux graisses animales.

- Les huiles génèrent beaucoup moins de chaleur que les glucides fermentescibles, les fourrages et les protéines. En outre le métabolisme des graisses génère presque 2 fois plus d’eau que celui des glucides et des protéines. Les effets combinés de la réduction de la charge thermique et l’augmentation de la production d’eau réduisent le stress de la chaleur et bénéficient les chevaux qui transpirent abondamment ou qui suivent un traitement d’endurance. Ceci tout particulièrement par temps chaud.

- Lorsque l’alimentation du cheval est riche en amidon (grains..) il y a un risque de surcharge féculaire dans le gros intestin. Cela peut culminer en un comportement qualifié de « gazeux » qui se traduit par une nervosité et une excitabilité du cheval. En réduisant la quantité de grains dans la diète du cheval tout en satisfaisant ses besoins énergétiques par un supplément de graisse on réduit considérablement la tendance du cheval à s’agiter , avec pour conséquence une amélioration de ses performances. On parle alors d’obtenir la « pétillance sans les bulles ». L’HUILE: UN ALIMENT COOL POUR LE CHEVAL

  - L 'ajout d’huile végétale à la diète des chevaux d’élevage accroit le rendement énergétique chez la jument allaitante ainsi que le taux de croissance des poulains.

- Les effets bénéfiques de l’huile sur la thermorégulation, les besoins énergétiques à l’effort, le contrôle de la rhabdomyolyse et l’augmentation des performances chez les athlètes équins sont désormais bien établis.

 
   
 
 



 
 
 
   
 

Télécharger le document Horse Booster en pdf